Featured Posts
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Les Protestants: Qui sont-ils?

Un protestant est un chrétien qui appartient à une des plusieurs églises chrétiennes indépendantes.

Protestants, catholiques et orthodoxes partagent les mêmes croyances essentielles sur le christianisme. Les trois églises acceptent l’ancien Symbole de Nicée, adopté en 325 après J-C. Les trois croient en la mort, l’enterrement et la résurrection de Jésus-Christ, en sa divinité et à son retour. Les trois acceptent la Bible comme la Parole de Dieu, et tous trois sont d’accord que la repentance et la foi sont nécessaires pour obtenir la vie éternelle et ne pas aller en enfer.

Bien que les trois églises aient tant en commun, ils diffèrent sur quelques points. Par exemple, les protestants croient que la Bible est l’autorité suprême pour un chrétien, mais les chefs catholiques et orthodoxes croient que la tradition est l’autorité suprême. Les Protestants croient au droit de chaque personne à interpréter la Bible avec l’aide du Saint-Esprit. Orthodoxes et catholiques enseignent que la Bible ne peut être correctement interprétée que par les dirigeants d’église.

La plupart des différences entre ces trois églises peuvent être attribuées à ces différences d’opinions. Malgré les différences, les trois sont d’accord avec la prière du Christ dans Jean 17:20-21: « Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur témoignage, afin que tous soient un ... »

Voici quelques réponses précises aux questions que vous pourriez avoir au sujet des différences entre les trois églises, et un bref historique des églises protestantes.

HISTOIRE DES EGLISES PROTESTANTES

Les protestants trouvent leurs racines à l’époque du Christ, en particulier l’apôtre Paul. Il a enseigné que nous sommes sauvés de l’enfer par notre confiance en Dieu, et non par nos bonnes actions, qui est une doctrine cardinale des protestants: « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. » (Éphésiens 2:8-9)

Mais au cours des siècles les protestants croient que cette fondation s’est graduellement érodée vers une doctrine qui a souligné les sacrements et les bonnes actions, au lieu de la foi. Alors ils ont commencé un mouvement pour la restauration de l’église vers une position plus biblique.

Un des premiers réformateurs était un docteur de théologie catholique, Jean Wycliffe. Il est né vers 1325 en Angleterre. Wycliffe a enseigné que la Bible est l’autorité finale pour chaque chrétien, et que les chrétiens devraient avoir la Bible dans leur propre langue plutôt que le latin. Un autre réformateur protestant était le catholique prêtre et professeur de théologie Jean Hus, de ce qui est maintenant la République tchèque. Il fut brûlé vif en 1415 parce qu’il croyait que la Bible est plus importante que la tradition.

La Réforme protestante repartit dans l’ Europe en 1517 quand un autre prêtre catholique et professeur de théologie nommé Martin Luther appela l’église à la réforme. Luther a dit que quand les traditions ecclésiales sont en conflit avec la Bible, la Bible doit être obéie.

Le Genevois Jean Calvin était aussi l’un des principaux artisans de la Réforme. Cette réforme protestante s’est maintenant répandue dans le monde entier et totalise 720 millions de personnes. Les nombreux pays qui sont principalement protestants incluent la Hollande, la Suède, la Finlande, les États-Unis, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, et Australie.

Les églises qui sont nées de cette réforme comprennent les luthériens, Réformée néerlandaise, les anglicans, les baptistes, Pentecôtistes et autres. (NOTE: les Témoins de Jéhovah et les Mormons ne sont pas considérés comme des églises chrétiennes par les catholiques, orthodoxes ou protestants, à cause des doctrines qui sont opposés à la base fondamentale du christianisme.)

Les protestants sont arrivés en Belgique dans les années 1500 et se propagent rapidement jusqu’à la fin du siècle, lorsque l’Inquisition Espagnole a commencé une persécution sévère, entraînant le brûlage vif de nombreux protestants belges et la fermeture de leurs églises. La plupart des survivants protestants s’enfuirent en Hollande.

Aujourd’hui, après la liberté religieuse donnée par Napoléon, les églises protestantes en Belgique sont représentés par le Synode Fédéral des Églises Protestantes et Evangéliques, qui est reconnu par le gouvernement belge.

Ces églises sont les églises Reformées, les Assemblées de Dieu, l’Eglise de Dieu, la Mission Evangélique de Belgique et beaucoup d’ autres églises indépendantes.

Aujourd’hui dans le monde, de nombreux protestants cherchent à revenir à la pureté de l’église du premier siècle. Beaucoup de ces protestants sont appelés évangéliques, parce qu’ils croient que les chrétiens doivent obéir au commandement du Christ: « Allez dans tout le monde, et prêchez l’évangile à toute la création. » (Marc 16:15, Darby).

Pourquoi les protestants interprètent la Bible pour eux-mêmes?

Les protestants croient que chaque chrétien est responsable de sa propre vie spirituelle, et que chacun peut comprendre la Bible avec l’aide de Dieu. Plusieurs versets de la Bible montre que Dieu lui-même nous enseigne si nous sommes prêts: 1 Jean 2:27 dit: « Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, qu’elle est véritable, et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. »

Jésus a dit: « Il est écrit dans les prophètes, Ils seront tous enseignés de Dieu. » (Jean 6:45) et « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité;...et Il vous dira ce qui est encore à venir. » (Jean 16:13)

Les dirigeants des églises peuvent nous aider à comprendre la Bible, les protestants le croient, mais nous avons besoin de caution avant que nous acceptions les opinions des autres, pour plusieurs raisons. Premièrement, la Bible montre de nombreux cas de dirigeants d’églises qui ont mal interprété l’écriture, comme l’apôtre Pierre dit dans 2 Pierre 2:1-2: « Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dérèglements, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux. »

Jésus a même dit que la source des erreurs est due (au moins en partie) à l’ignorance de la Bible (Matt: 22:29): « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les écritures, ni la puissance de Dieu. » La Bible dit qu’il faut juger par la parole de Dieu (Esaïe 8:20): « A la loi et au témoignage! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple. » La même idée est confirmée dans le Nouveau Testament, où la Bible félicite les Béréens pour avoir étudié la Bible pour eux-mêmes (Actes 17:11): « Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » Il est intéressant de noter que ces Juifs n’étaient pas encore chrétiens, mais la parole de Dieu les félicite pour avoir lu dans la Bible pour voir si Paul enseignait correctement.

Que pensent les protestants au sujet des traditions ecclésiales?

Les protestants ne sont pas opposés aux traditions, sauf si elles sont contraires à l’écriture. Ils fondent leur opinion principalement sur ce commentaire de Jésus dans Marc 7:8: « Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. », et dans Matt. 15:3 et 6: « Pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition?...Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. »

Comment peut-on discerner la différence entre les sectes et les vraies églises?

Les vraies églises Chrétiennes se sont reconnues l’une par l’autre. L’église catholique parle de la fraternité avec les protestants et les orthodoxes, par exemple. La plupart des églises Chrétiennes se sont unies par des associations comme le Conseil Mondial des Eglises. Les sectes ne sont pas admises.

Le gouvernement Belge aussi nous aide en tout cela parce qu’il a reconnu les églises qui sont réputables : protestante, orthodoxe et catholique. Il y a aussi les sites sur le web qui nous aident à identifier les sectes, comme http://www.info-sectes.org

Finalement, la Bible nous aide, parce qu’elle nous enseigne les choses qui sont nécessaires et fondamentales, comme la divinité du Christ et l’autorité de la Bible. Alors, il faut éviter les groupes qui renient la divinité suprême du Christ ou qui disent que Christ est un dieu de plusieurs dieux (comme les Mormons).

Pourquoi peu de protestants baptisent leurs enfants?

Beaucoup de protestants croient que les enfants vont au ciel automatiquement quand ils meurent. Ils croient également que la Bible montre que le baptême devrait suivre la repentance (Actes 2:38). Ils s’appuient sur 2 Sam. 12:23, qui décrit la mort du jeune fils du roi David. David dit avec assurance qu’il verra un jour son fils au paradis. La Bible dit que les enfants ne sont pas conscients du bien ou du mal (Deutéronome 1:39). Rom. 5:13 dit: «le péché n’est pas imputé, quand il n’y a point de loi.». Jésus a dit: « Laissez les petits enfants...venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.» (Matthieu 19:14). Les protestants notent qu’il n’y a pas un exemple du baptême d’un enfant dans la Bible. Même Jésus lui-même a attendu l’âge de trente ans pour être baptisé.

Pourquoi les protestants baptisent une seconde fois les adultes qui étaient baptisé quand ils étaient petits?

Pour répondre à cette question les protestants se réfèrent à des Actes 19:1-7 . Là, l’apôtre Paul a baptisé 12 hommes qui avaient déjà été baptisés. Un deuxième baptême est souvent recommandé parce que le baptême sans repentance n’a pas de sens. Un bébé ne peut pas se repentir, parce qu’il ne connaît pas le péché. Donc, il est souvent recommandé aux adultes, d’être baptisé à nouveau après leur repentance.

Pourquoi les protestants n’ont pas des statues dans leurs églises?

Les Protestants croient que les 10 commandements (Exode 20:4-5) interdit l’utilisation d’images dans le culte: « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. »

En Deut. 4:15-16, la Bible dit: « Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Eternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quel qu’idole, la figure d’un homme ou d’une femme ... » Par conséquent, la plupart des protestants n’ utilisent pas d’images dans le culte de crainte que ce soit contre la volonté de Dieu.

Pourquoi les protestants n’implorent pas les saints ou Marie?

Les protestants préfèrent suivre l’enseignement de Jésus, quand il nous a appris à prier dans Matt. 6:9, en disant: « Voici donc comment vous devez prier, Notre Père qui est aux cieux! » Les protestants notent que, dans la Bible, personne n’a prié Marie ou un saint. Nous, protestants croyons que la Bible interdit la prière aux personnes qui sont mortes, même les chrétiens qui sont au paradis. Ils s’appuient sur Deut. 18:10-11, qui dit: « Qu’on ne trouve chez toi personne ...qui interroge les morts. » (en hébreu, « Darash » à consulter, demander, solliciter, ou de prier, et « muwth », les morts). Dieu a condamné Saul pour son contact avec le Saint Samuel après sa mort (I Chron. 10:13-14).

Qu’est-ce que protestants croient à propos de Marie?

Les protestants croient que Marie a été un merveilleuse exemple de l’obéissance chrétienne à Dieu, et qu’elle est restée vierge jusqu’à ce que Jésus soit né.

Ils s’appuient sur Matt. 1:25, où il est dit que Joseph, époux de Marie, « ne la connut point jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus. » Les autres passages de la Bible font référence à des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 12:46, 13 :55-56, Marc 3:31, Jean 2:12, 7:3). Les protestants ne crois pas que Marie était sans péché, parce que en Luc 1:47, elle appelle Dieu son Sauveur, et si elle était sans péché, elle n’aurait pas besoin de sauveur. La Bible aussi dit que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » -- Marie aussi (Rom. 3:23).

Comment peut-il être plus qu’une église?

Protestants croient qu’il n’y a qu’une seule église vraie - mais cette église n’est pas confinée à une organisation d’hommes, mais elle est composée de toutes les personnes qui aiment et servent Dieu dans la repentance et la foi en Jésus Christ, peu importe à quelle organisation ils appartiennent. L’apôtre Paul a décrit cette église universelle comme suit: « ... à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre » (I Cor. 1:2).

Les protestants acceptent les sept conciles œcuméniques? Que pensent-ils des Pères?

Protestants acceptent la plupart des décisions des conciles d’église historique, mais ne croyez pas qu’ils étaient sans erreur. Ils s’appuient sur le fait que les conciles, notamment les deux derniers à Nicée, se contredisent sur la question des icônes. L’un en 754 après JC a interdit l’utilisation d’icônes, alors que celui en 787 après JC les obligeait à être utilisé. Les protestants reçoivent donc les opinions des conciles seulement quand ils sont en accord avec la Bible. Les protestants respectent les commentaires des Pères de l’église (les dirigeants de l’église qui vécurent après le temps des apôtres) quand ils sont d’accord avec l’écriture. Ils s’appuient sur le fait que souvent les pères de l’église n’étaient pas d’accord l’un avec l’autre.

Qu’est-ce que les protestants estiment des reliques des saints?

Les protestants ne croient pas qu’il existe un pouvoir particulier dans les reliques des saints, parce qu’ils croient que la Bible n’enseigne pas cela. Les protestants pensent que le cas des os d’Elisée ressuscitant un mort (2 Rois 13:21) était dans l’accomplissement de la promesse de Dieu de donner Elisha une double portion de l’esprit sur Elie (2 Rois 2:9). Ce miracle après la mort d’Élisée a exactement doublé le nombre de miracles rapportés d’Élie. Les protestants croient qu’il n’y a pas d’autre enseignement dans la Bible que les chrétiens doivent vénérer les os des morts, donc ils ne les vénèrent pas.

Pourquoi les pasteurs protestants souvent ne portent pas des soutanes?

Et pourquoi ils ne sont pas appelés père?

La plupart des ministres protestants ne portent pas de robes ou soutanes, parce que ni Jésus ni les apôtres portaient des vêtements spéciaux, et le Nouveau Testament ne nous apprend pas à les porter. Ils ne sont pas habituellement appelé père parce que Jésus a dit dans Matt. 23:9 à « Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. » Appeler quelqu’un père, selon les Protestants, consiste à faire d’une autre personne votre maître spirituel.

Pourquoi les protestants ne font pas le signe de la croix?

Et pourquoi ils utilisent une croix différente?

Les protestants ne s’opposent pas à faire le signe de la croix, mais comme il n’est pas commandé par l’écriture, ils ne le font pas. La plupart des églises protestantes utilisent une simple croix, plutôt qu’une avec le Christ crucifié, comme un rappel que le Christ n’est plus sur la croix mais a été ressuscité.

Pourquoi les protestants font des cultes dans les lieux qui ne sont pas saint, comme dans un salle du cinéma?

Jésus a dit dans Matt. 18:20, « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Alors, les Protestants croient que ce qui sanctifie un culte n’est pas l’endroit ou l’immeuble, mais la présence du Christ au milieu les croyants. La Bible dit aussi que les chrétiens sont le temple de Dieu, et non les bâtiments: « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? » (1 Corinthiens 3:16) La Bible montre que les premiers chrétiens se sont réunis à plusieurs endroits. Il s’agit notamment d’une école (Actes 19:9), les synagogues juives (18:4,26,19:8), le temple juif (Actes 3:1), et dans les maisons privées. (Actes 2:46, 5:42, 18:7, Philémon 1:2, 18:7, Col 4:15, Rom. 16:5, et 1 Cor. 16,19). Les réunions d’évangélisation dans la Bible ont été tenues à l’extérieur près d’ une rivière (Actes 16,13), à une foule dans la rue (Actes 2:14) et dans les marchés publics (Actes 17:17). Il n’y a aucun exemple dans le Nouveau Testament d’un bâtiment construit ou mis à part pour être une église.

Que pensent les protestants au sujet du purgatoire?

Prient-ils pour les morts?

Les protestants croient qu’il y a un ciel et un enfer, mais ne croient pas qu’il existe un purgatoire. Le purgatoire n’est pas mentionné dans la Bible, et plusieurs versets de la Bible sont en contradiction avec l’idée d’un purgatoire.

Héb. 10:14 dit: « Car, par une seule offrande, il (le Christ) a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. » Pour les protestants, cela signifie que les chrétiens sont purifiés par le Christ seul, pour toujours, pas par les souffrances après la mort ou par les prières des autres. Le sacrifice du Christ sur la croix est suffisante. Héb. 10:18 dit que le pardon du Christ élimine le besoin de tout paiement ultérieur ou la souffrance: « Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché. » En d’autres termes, la souffrance dans le purgatoire n’est pas nécessaire, si nous avons déjà été pardonnés.

Les protestants croient que 1 Cor. 3:9-15 se réfère à l’essai des œuvres de croyants, le jour du jugement, et non pas au purgatoire. Dans la description du Christ du paradis et de l’enfer dans Luc 16:26, il ne parle pas de purgatoire. En outre, il a dit qu’il n’était pas possible d’aller de l’enfer au paradis. « D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. » En outre, les protestants considèrent que la doctrine du purgatoire peut tromper les pécheurs en leur faisait croire qu’ils peuvent expier leurs péchés après la mort dans le purgatoire, et donc l’incitation à se repentir dans cette vie est retiré -- ils supposent qu’ils peuvent le faire plus tard. Les protestants croient que c’est seulement dans cette vie qu’on peut se repentir, et seul le Christ peut expier nos péchés.

Comment les pasteurs protestants servent sans la succession apostolique?

Certaines confessions chrétiennes croient en la succession apostolique, ce qui signifie que seuls ceux qui peuvent retracer leur ordination au 12 premiers apôtres peuvent servir comme prêtres ou ministres.

L’écriture ne supporte pas une telle théorie, la plupart des protestants le croient. C’est l’appel de Dieu sur la vie d’une personne qui qualifie d’être un prêtre ou un ministre, pas l’approbation par les autorités humaines. Héb. 5:4 dit: « Nul ne s’attribue cette dignité, s’il n’est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. » L’apôtre Paul, par exemple, a noté que son appel au ministère venait de Dieu et non de l’homme: Dans Galates 1:1 il dit, « Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus-Christ et Dieu le Père ». Paul a dit qu’il n’avait pas de « succession apostolique » dans Gal. 1:15-17 (Darby): « Mais quand il plut à Dieu, qui m’a mis à part dès le ventre de ma mère et il m’a appelé par sa grâce, de révéler son Fils en moi, afin que je l’annonçasse parmi les nations, aussitôt, je ne pris pas conseil de la chair ni du sang, ni ne montai à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi... » Plus de lumière en est jeté sur cette question par Marc 9:38-40 (voir aussi Luc 9:50): « Jean lui dit, Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas. Ne l’en empêchez pas, répondit Jésus, car il n’est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi. Qui n’est pas contre nous est pour nous. »

Il est clair que les apôtres n’ont pas ordonné ou autorisé cet homme à servir en tant que ministre, mais Jésus ne l’a pas arrêté, malgré les plaintes des apôtres. La théorie de la succession apostolique est basée sur Matt. 16:18-19. Dans ce passage, le Christ a donné à Pierre les clefs du royaume des cieux. Le verset utilise un pronom singulier grec, ce qui signifie que ce cadeau était seulement pour Pierre, et pas pour ses successeurs.

En outre, il est important de noter que lorsque le Christ a dit qu’il allait construire son église sur le rocher, il ne faisait pas référence à Pierre. Le nom spécial que Jésus a accordé à Pierre était le mot grec « Petros », un mot masculin qui signifie petite pierre, mais le mot qu’il utilisait quand il se référa à la fondation de l’église était le mot féminin « Petra », ce qui signifie roche massive ou une fondation. Christ est le fondement de l’Eglise, comme il est dit dans 1 Cor. 3:11 (Darby): « Car personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui est posé, lequel est Jésus Christ. »

En plus, les protestants croient que nous pouvons savoir si quelqu’un est de Dieu en regardant leur vie: Jésus a dit « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? » (Matthieu 7:15-16).

Est-ce que la Bible des protestants est différente des autres?

La Bible est composée du Nouveau Testament et l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament est le même pour les églises protestantes, catholiques et orthodoxes. L’Ancien Testament est l’ histoire et les écritures du peuple juif, alors il n’est pas seulement utilisé par les Eglises chrétiennes mais aussi par les juifs. Les églises protestantes utilisent seulement les livres acceptés par les juifs. Les églises catholique et orthodoxe ajoutent quelques livres en plus à cet Ancien Testament. Ces livres extra sont appelés les apocryphes ou le Deutérocanoniques.

Les protestants n’acceptent pas les apocryphes comme une partie de la Bible pour plusieurs raisons. Tout d’abord, Jésus n’a jamais fait référence à eux, et ils ne sont pas cités dans les Ecritures du Nouveau Testament. Ceci est en contraste avec les autres écritures de l’Ancien Testament, qui ont souvent été utilisées par Jésus et les auteurs du Nouveau Testament comme l’Ecriture Sainte. Deuxièmement, la Bible dit que les Juifs ont eu la responsabilité de préserver les écritures hébraïques, et ils n’acceptaient pas ces livres dans le cadre de l’Ancien Testament jusqu’au nos jours. Parlant des Juifs, Rom. 3:2 dit: « les oracles de Dieu leur ont été confiés. »

Enfin, plusieurs versets dans les apocryphes contredisent la Bible. Par exemple, ces passages de les apocryphes constate qu’on peut acheter la vie éternelle en donnant de l’argent à l’église: 2 Maccabées 12:43-45, Tobie 4: 8-11, Tobie 12:9, Tobie 14:10-11, et l’Ecclésiastique 3:30. Mais la Bible dit que la vie éternelle est un don de Dieu qui ne peut pas être acheté: « Mais Pierre lui dit, Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent! » (Actes 8:20) et « le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Rom. 6:23)

Enfin, il convient d’ajouter que les apocryphes elles-mêmes ne sauraient prétendre être écriture, ni être inspirée. Par exemple, l’écrivain des Maccabées dit que son livre est tout simplement une histoire imparfaite des événements de l’époque: « ... Je terminerai ici ma narration. Si elle est belle et correctement agencée, c’est bien suivant mon désir ; si elle est médiocre et quelconque, c’est que je ne pouvais faire mieux. » (II Maccabées 15:38-40) .

Que croient les protestants au sujet de la vie éternelle?

Quand une foule de personnes ont demandé la même question à l’Apôtre Pierre (Actes 2:37-38), il a répondu: « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, à cause du pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. ». Les versets 41-42 disent: « Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d’environ trois mille âmes. Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. » Jésus dit dans Luc 13:3, que « si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.. » Se repentir signifie se détourner de notre ancienne vie pécheresse vers Christ, et confirmer cette décision en se faisant baptiser, d’essayer de vivre une vie qui est agréable à Dieu.

Esaïe 55:6 dit: « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve; Invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. »

Jésus a dit: « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. » (Matthieu 4:17)

Si vous désirez répondre à son appel, vous pourriez réciter la prière ci-dessous:

Père céleste, je t’avoue que je suis un pécheur. Je suis désolé pour mes péchés. Pardonne-moi. Change mon cœur et fait de moi la personne que tu veux que je sois. Je me détourne de mes voies pécheresses, et je choisis de suivre Christ comme Seigneur de ma vie. Je crois qu’il est mort sur la croix pour mes péchés et ressuscité le troisième jour. Je te remercie de me pardonner! Conduis-moi et dirige-moi tous les jours de ma vie jusqu’à ce que je me tiennes devant toi dans le ciel, pardonné et justifié par le sang de Jésus, versé pour moi. Au nom de Jésus. Amen.

Si vous avez récité cette prière sincèrement, alors, Dieu a déjà pardonné vos péchés! (1 Jean 5:13). Nous vous conseillons de continuer à marcher avec Dieu dans la repentance quotidienne, avec l’encouragement des autres chrétiens, en lisant la Bible et en priant chaque jour. (Kerby Rials)